Accueil de la promotion Sébastienne Guyot

Publié le 13 septembre 2022

L'IH2EF accueillera les stagiaires de la promotion Sébastienne Guyot du 19 au 22 septembre. La séquence d’ouverture du mercredi 21 s’adressera à l’ensemble des cadres entrant dans de nouvelles fonctions d’encadrement qu’elles soient pédagogiques ou administratives.

La promotion Sébastienne Guyot compte :

  • 812 personnels de direction ;
  • 152 Inspecteurs du 1er degré ;
  • 175 inspecteurs du 2nd degré ;
  • 275 attachés d’administration.

La séquence d'ouverture se déroulera en présentiel avec une retransmission pour tous les stagiaires à distance qui pourront ainsi suivre les interventions de :

  • Caroline Pascal, cheffe de l'Inspection générale ;
  • Édouard Geffray, DGESCO ;
  • Pierre Moya, directeur de l'encadrement ;
  • Alain Seksig, secrétaire général du conseil des sages et de la laïcité ;
  • Alain Boissinot, ancien recteur.

30 inspecteurs généraux et 35 experts associés de l’IH2EF seront également présents.

Programme :

  • 14h00 - 14h10 : Accueil du public et des intervenants par le directeur de l’IH2EF
  • 14h10 - 15h15 : Table ronde : "Les enjeux pour les nouveaux cadres de l’enseignement scolaire déclinés autour de trois thématiques" :
    • agir en tant que cadres pédagogiques et administratifs de l’Éducation nationale (attendus ministériels, rôles pédagogique et éducatif, porter les politiques nationales) ;
    • la complémentarité des missions des cadres de l’enseignement scolaire au service de la réussite des élèves (inspecteurs, personnels de direction, cadres administratifs) ;
    • la place des usagers dans le système scolaire.
  • 15h15 – 15h30 : Conclusion : "S’engager dans la formation cette année puis tout au long de sa carrière, une nécessité".

A l’issue de ce temps d'ouverture, les stagiaires bénéficieront d’une conférence d’Alain Boissinot : "Prendre des fonctions de personnel d’encadrement : postures et repères éthiques".

 

Présentation de Sébastienne Guyot

Sébastienne Guyot (1896-1941), est une ingénieure française centralienne. Elle fut l’une des premières femmes admises à l’École centrale. Spécialiste d’aérodynamique, elle travaille successivement dans plusieurs sociétés aéronautiques où elle participe en particulier au dessin des fuselages et des coques d’hydravions. Elle décide par ailleurs, en 1932 d’apprendre à piloter et elle achète un avion léger Fairman 231. Par la suite, elle orientera ses travaux sur les hélicoptères. Sébastienne Guyot fut également une sportive de niveau international en course à pied. Elle participe aux jeux olympiques d’Amsterdam de 1928, en athlétisme, où elle court le 800 mètres. Au début de la guerre, elle est arrêtée par les Allemands alors qu’elle voulait libérer l’un de ses frères prisonnier de guerre. Elle décède en 1941 à Paris, des suites de son séjour en prison.