Actualisation de cinq fiches du Film annuel des personnels de direction

Publié le 27 janvier 2021

Les fiches suivantes ont été revues dans le cadre de leur mise à jour annuelle :

 

  • Diplôme national du brevet (DNB) et Certificat de formation générale (CFG) :
    Ces deux diplômes viennent attester du niveau acquis à la fin de scolarité obligatoire. C’est pour cette raison que, le plus souvent, ces deux examens concernent des élèves du collège. Cependant certains candidats sont déjà inscrits au lycée ou peuvent aussi être des candidats individuels. C’est l’origine des candidats qui déterminera les modalités des épreuves. Elles seront passées en contrôle en cours de formation (CCF) et/ou sous forme ponctuelle.
  • Baccalauréat général et technologique (Bac GT) :
    Dans le cadre de la réforme du lycée qui se traduit par une individualisation du parcours de formation au travers des choix d’enseignements de spécialité et l’abandon des filières générales traditionnelles (économiques et sociale (ES), littéraire (L) et scientifique (S)), l’élève compose désormais des agencement de spécialités en fonction de son projet d’études  supérieures (Parcoursup).
    De ce fait, le baccalauréat général et le baccalauréat technologique ont fait l'objet de transformations profondes dont entre autres :
    • la prise en compte du contrôle continu à hauteur de 40% ;  
    • l’augmentation du nombre d’épreuves distribuées tout au long du cycle terminal dès la  classe de première.
      De nombreuses épreuves de l’examen s’organisent désormais directement en établissement, dans le cadre d’une relative autonomie pédagogique et sous la responsabilité du chef d’établissement.
      À noter que pour la voie technologique, si les filières demeurent, les modalités d’examen sont dans l’ensemble identiques à celle de la voie générale.
      Consulter le diaporama de présentation globale du nouveau baccalauréat sur le site Éduscol. 
  • Baccalauréats professionnels :
    Ces diplômes poursuivent deux finalités : acquérir la maîtrise de techniques professionnelles pour garantir l'insertion professionnelle et assurer des connaissances en enseignement général pour permettre la poursuite d'études.
    Les baccalauréats professionnels préparés en trois ans après la troisième.
    Les élèves entrent en seconde professionnelle dans une "famille de métiers" (14 au total) avant de se spécialiser ensuite dans l’une des 100 spécialités professionnelles.  
    Chacune donne lieu à un règlement d’examen spécifique qui est maîtrisé par le directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques (DDFPT), conseiller incontournable du chef d’établissement en lycée professionnel.
    À compter de la session 2021, une attestation de réussite délivrée par le chef d’établissement remplace l'obligation de présenter la certification intermédiaire du brevet d’études professionnelles (BEP).
  • Brevet de technicien supérieur (BTS) :
    Les sections de techniciens supérieurs (STS) sont pilotées par le ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et innovation (MESRI), bien qu’elles soient souvent localisées dans des établissements du second degré :
    • des lycées (professionnels ou généraux et technologique) publics, privés sous-contrat et hors contrat ;
    • des centres de formation d'apprentis (C.F.A.) ;
    • des centres de formation professionnelle continue ;
    • des établissements d'enseignement à distance, dont le centre de formation à distance (CNED).

      Les étudiants suivent une formation de deux ans après le baccalauréat (professionnel ou général et technologique) et ont, le plus souvent, pour objectif d’entrer dans la vie active mais il arrive que certains poursuivent études, notamment en licence professionnelle.