Appel à communication - colloque IH2EF continuum -3/+3

Publié le 23 juillet 2021

Dans la continuité des Journées d’études pour le pilotage du continuum Bac -3/+3 proposées par l’IH2EF, l’Institut organisera avec ses partenaires un colloque européen et francophone du 8 au 11 février 2022, à l'IH2EF (technopole du Futuroscope) :
"Continuum sco-sup, ruptures et continuités : piloter les parcours de réussites des jeunes du lycée à l’enseignement supérieur".
Ce colloque sera un rendez-vous translationnel, croisement des apports de la recherche avec les contributions des acteurs du continuum sco-sup.

1. Une dynamique entretenue par et avec les acteurs du continuum bac-3/+3

Les cadres et les pilotes du continuum, regroupés en communauté de pensée et d’action depuis février 2021 autour des Journées d’études pour le pilotage du Bac-3/+3, ont dégagé de leurs échanges un grand nombre de pistes de travail regroupées en six axes

consulter la synthèse

Un principe d’expérimentation d'août 2021 à février 2022 leur permettra de tester en pratique tout ou partie de ces pistes de travail dans leurs territoires et périmètres de responsabilité. En s’adossant aux dynamiques existantes ou en en impulsant de nouvelles, ces initiatives constitueront des retours d’expériences valorisés sous la forme de communications professionnelles présentées durant le colloque du 8 au 11 février 2022.

2. Une démarche translationnelle en sciences de l’éducation

Le colloque entretient cette dynamique des acteurs en y associant la recherche pluridisciplinaire et l’expérience internationale qui répondront, par leurs travaux et leurs analyses, aux questions posées dans l’appel à communication (lien ci-dessous)

Au-delà des apports comparatifs (Belgique - Québec), il s’agit de proposer des apports fondamentaux issus des sciences sociales (sociologie - psychologie) et des sciences de gestion pour éclairer et outiller un pilotage territorial plus efficace pour l’accès et la réussite dans l’enseignement supérieur.
Notre objectif est d’articuler les pratiques et les expériences de terrain réussies à celles, plus rigoureuses d’un point de vue scientifique, développées par la recherche. Nous souhaitons aussi faire vivre les réformes du lycée et de l’enseignement supérieur et contribuer à établir de nouveaux cadres conceptuels, organisationnels et opératoires mobilisables par les acteurs du continuum et ainsi renforcer les coopérations sco-sup pour l’accompagnement des publics dans leurs trajectoires de formation et d’insertion.  
Notre parti pris est de considérer que la mise en œuvre d’une politique éducative nécessite son appropriation par les acteurs et, de facto, une transformation, par la pratique, de ses aspects conceptuels originels. Cet ancrage dans le réel devient un objet de pilotage qui s’inspire de la « sociologie de la traduction » (Lessard et Carpentier, 2015).
Aussi le colloque laissera-t-il de larges plages d’échanges entre professionnels et chercheurs qui discuteront les effets des innovations managériales expérimentées dans les dispositifs PIA-TIP, Cordées de la réussite et Campus des Métiers et des Qualifications ou en dehors de ces programmes.

consulter l'appel à communication

3. Stimuler une recherche vivante, internationale et francophone

Le colloque proposera des modalités d’accompagnement pour le développement des projets de recherche ou d’études mobilisant plusieurs disciplines avec :

  • un atelier « jeunes chercheurs » pour discuter les projets de recherche de doctorants avec des chercheurs confirmés. Les coopérations avec des spécialités connexes y seront également recherchées ;
  •  une présentation du dispositif LéA (Lieux d’éducation associés) de l’IFé qui pourra être mobilisé par la recherche pour travailler en réseau avec les acteurs du sco et du sup ;
  • un espace d’échange et de discussion avec les cadres du sco et du sup pour consolider les terrains d’observations et affiner les collaborations.

4. Un colloque démonstrateur

Le colloque inclut des sessions thématiques pour examiner la portée des initiatives (prises ou à prendre) sur les sujets communs aux deux univers sco et sup. Les thèmes traités seront présentés sous la forme de preuves de concepts ou de démonstrateurs (présentation des démarches, des outils et des résultats).
Pour information, la liste ci-après présente les thématiques envisagées pour le colloque (la présentation programmatique détaillée sera disponible en septembre 2021 après validation par le comité expert et scientifique du colloque) :

  • les référentiels pour construire les compétences à s’orienter,
  • les outils interopérables sco-sup pour le suivi des parcours,
  • le pilotage des enseignements de spécialité de lycée et la prise en compte des compétences construites pour le suivi dans l’enseignement supérieur,
  • le pilotage des césures et la reconnaissance des compétences acquises pour les parcours,
  • le pilotage de la formation des acteurs sco-sup,
  • la valorisation des dispositifs emblématiques de la réforme du lycée pour les trajectoires,
  • les données de parcours pour le pilotage territorial,
  • etc.

5. Faire jouer l’intelligence collective dans l’objectif de livrables utiles pour tous

  • Un cahier de tendances court et percutant, accessible à tous qui présentera les gestes professionnels pour le pilotage du continuum sco-sup. Un panorama des pratiques efficaces et des dynamiques territoriales pour l’accompagnement des équipes dans les changements de pratiques d’accompagnement des publics.
  • Les actes du colloque, pour aller plus loin et présenter l’ensemble des contributions (communications orales/ écrites et témoignages).

6. Les participants

Le colloque réunira environ 300 participants, panel représentatif de l’ensemble des métiers et des fonctions engagés dans l’accompagnement des publics :

  • 1/3 issu de l’enseignement scolaire (cadres et acteurs engagés, responsables et chargés de mission, enseignants coordonnateurs, formateurs, référents, etc.) ;
  • 1/3 issu de l’enseignement supérieur (directeurs de composantes, vice-présidents, acteurs des PIA et des expérimentations, responsables de la pédagogie, ambassadeurs étudiants, etc.) ;
  • 1/3 issu des métiers d’interface (DRAIO, CSAIO, IO, SCUIO, ONISEP , services régionaux, services centraux, pilotes des instances académiques et acteurs privés (réseaux d’écoles - Edtech), associations, etc.
  • Seront également présents des membres institutionnels : CPU, DGESCO, DGESIP, IGÉSR, des équipes de recherche, des représentants du monde du travail et des journalistes spécialisés.
  • Les partenaires de l'IH2EF à l'organisation de cet événement (CPU, IGESR, la Courroie, DGESIP, DGESCO, ONISEP, Universitaires).

Accéder à la page des Journées d'études bac-3/+3