Collèges publics et privés sous contrat : quels critères de différenciation des établissements ?

Publié le 04 février 2020

Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Note d'information n° 20.01

Le paysage des collèges, constitué de quelques 7 000 établissements, est très différencié. À partir de variables décrivant l'effectif, l'origine sociale, le niveau scolaire et la situation géographique, la DEPP met en évidence six groupes de collèges distincts :

  • les collèges très favorisés et de taille importante ;
  • les collèges plutôt favorisés ;
  • les collèges plutôt mixtes socialement ;
  • les collèges plutôt éloignés et de petite taille ;
  • les collèges défavorisés ;
  • les collèges très défavorisés.

Ces 6 groupes se répartissent de manière hétérogène sur le territoire. Ainsi, les départements de Paris, des Hauts-de-Seine et des Yvelines accueillent une proportion élevée d'établissements très favorisés et de taille importante. Les collèges plutôt favorisés sont plus fréquents dans l'Ouest métropolitain, en Seine-et-Marne, dans le Bas-Rhin et dans les académies de Lyon et de Grenoble. C'est dans le Sud-Est que l'on trouve le plus de collèges plutôt mixtes socialement. Les collèges plutôt éloignés et de petite taille, très présents dans les départements les plus ruraux, soulignent en particulier la diagonale qui s'étend des Ardennes aux Pyrénées-Atlantiques. Le Nord, le Pas-de-Calais, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et les DOM rassemblent la majorité des établissements plutôt défavorisés ou très défavorisés.

Consultez la note d'information n° 20.01.