Crise sanitaire et continuité pédagogique : résultats d'enquêtes

Publié le 21 août 2020

Des enquêtes ont été menées auprès des acteurs de l’éducation durant et après la période de confinement pour tirer un bilan de la continuité pédagogique mise en place durant la crise sanitaire.

Les résultats d'une enquête d'opinion menée par IPSOS pour le  MENJS auprès des enseignants, des parents d'élèves et des lycéens en juillet 2020 montrent que :

  • l’École a su s’adapter pendant cette période de crise : 83 % des parents, 77 % des enseignants et 76 % des lycéens partagent cette opinion ;
  • une majorité des parents d’élèves des lycéens et des enseignants estiment qu’il y a lieu de mettre en place des évaluations pour déterminer le niveau des élèves et des dispositifs de soutien scolaire à la rentrée 2020 ;
  • la maîtrise des savoirs fondamentaux doit être la priorité n° 1 ;
  • près de 90 % des parents d’élèves et des lycéens ont une bonne image des professeurs.

Consultez les résultats de l'enquête d'opinion Continuité pédagogique et préparation de la rentrée 2020.

La  DEPP a également conduit 7 enquêtes entre mars et mai 2020 auprès des parents d’élèves du second degré et de leurs enfants, d’enseignants et d'autres personnels de l’éducation nationale. Près de huit parents sur dix considèrent que les activités proposées à leur enfant pendant la période de confinement de mars à mai 2020 étaient profitables et sept professeurs sur dix se déclarent globalement satisfaits de la façon dont leurs élèves ont appris.
Les collégiens et lycéens, quant à eux, déclarent très majoritairement avoir rencontré peu de difficultés matérielles ou d’organisation, pour conduire le travail scolaire attendu. En revanche, un tiers d’entre eux disent avoir manqué de motivation pour le réaliser. Interrogés sur l’impact éventuel de l’enseignement à distance, les enseignants soulignent les progrès des élèves en termes d’autonomie et de maîtrise des outils numériques.
Les parents confirment ce gain en autonomie et estiment aux deux tiers que leur enfant a maintenu son niveau d’apprentissage. Ils sont six sur dix à considérer qu’il a découvert de nouvelles méthodes.

Consultez la Note d'information n° 20.26 publiée par la DEPP en juillet 2020 Crise sanitaire 2020 et continuité pédagogique : les élèves ont appris de manière satisfaisante.

L' Ifé a par ailleurs mené entre le 14 mai et le 22 juin 2020 une enquête sur les effets du confinement sur l'activité des enseignants et des professionnels de l'éducation (pilotes, coordonnateurs, formateurs,...) dont il publie les premiers résultats. Cette période a été vécue globalement comme une expérience positive qui a permis de regarder autrement son activité professionnelle habituelle, malgré une charge de travail très souvent alourdie.

L’enquête montre aussi que les activités relationnelles étaient plus fréquentes et les activités de diffusion de ressources renforcées. Elle souligne également les difficultés rencontrées pour suivre les élèves, mettre en œuvre les enseignements et collaborer au sein des équipes professionnelles. Des appuis pour exercer ses activités pendant le confinement ont été plus souvent trouvés dans les compétences personnelles (notamment d’organisation et de communication) que dans la collaboration entre collègues.

Consultez les premiers résultats des effets du confinement sur l'activité des enseignants et des professionnels de l'éducation.

 

Sources : MENJS ; Ifé