Dépense intérieure d'éducation : 6,6 % du PIB consacrés à l'éducation en 2019

Publié le 04 novembre 2020

En 2019, la dépense intérieure d’éducation, qui mesure l’effort consenti par la Nation pour le fonctionnement et le développement du système éducatif, est estimée à 160,5 milliards d’euros.

Elle se répartit entre :

  • le premier degré pour 29,7 % ;
  • le second degré pour 38 % ;
  • l’enseignement supérieur pour 20,3 % ;
  • la formation continue et extrascolaire à hauteur de 12 %.

La dépense moyenne pour un élève ou un étudiant est de 8 920 euros. Elle croît avec le niveau d’enseignement allant de 7 000 euros pour un écolier, 8 790 euros pour un collégien, 11 280 euros pour un lycéen à 11 530 euros pour un étudiant. Compte tenu de l’accent mis sur le premier degré, le coût d’un écolier augmente de 130 euros par rapport à 2018.
L’État est le premier financeur de l’éducation (57,3 %), devant les collectivités territoriales (23,3 %). Les communes voient leurs dépenses d’éducation croître depuis 2017, consécutives à un effort sur l’investissement. Il en est de même pour les départements en 2019.

Consultez la note d'information n° 20.35 (octobre 2020).

Source : DEPP