Enquête ICILS 2018 : l'usage des TIC dans le cadre des enseignements

Publié le 17 février 2020

Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Note d'information n° 20.04

 

La moitié des enseignants français de 4e déclare utiliser les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans leurs pratiques d'enseignement. Cet usage du numérique est cependant variable selon la complexité des tâches et des applications. Ils déclarent ainsi assez peu utiliser les TIC pour l'aide à la collaboration entre élèves et pour la communication de commentaires sur le travail des élèves.
Les enseignants se déclarent le plus souvent confiants dans leur capacité à utiliser les TIC pour l'enseignement, mais de façon moins affirmée cependant que dans la plupart des autres pays participants à l'enquête internationale ICILS (international computer and information litteracy study). Un peu de la moitié d'entre eux sont satisfaits du matériel informatique disponible dans leur établissement. Si les enseignants français expriment leur confiance dans l'utilisation de ces technologies par les élèves, la France se démarque de tous les autres pays sur un point : seuls 28% des enseignants français sont d’accord avec l’idée selon laquelle l’utilisation des TIC améliore les performances scolaires des élèves.

Consultez la note d'information n° 20.04.