Fonder la pédagogie sur des preuves, non sur des intuitions les données des sciences cognitives peuvent-elles être mises au service de l'école ? Peut-on parler de neuro-éducation ?

Publié le 11 octobre 2016

Sommaire

Dans son introduction, Cassandra Potier-Watkins présente NeuroSpin, infrastructure de recherche sur le cerveau qui a permis la recherche sur l'apprentissage de la lecture. Suite à l'inventaire des prérequis, elle expose le projet de la recherche, ses modalités et le choix des facteurs à étudier dans la recherche elle-même. Elle insiste enfin sur les pratiques favorisant la réussite de tous les élèves.
Cette conférence a été enregistrée le 11 octobre 2016 à l'ESENESR lors d'un séminaire des inspecteurs de la promotion 2016.

Consultez cette conférence sur le lecteur de médias accessible, pour bénéficier du chapitrage et du diaporama synchronisé avec la voix de l'intervenant, des sous-titres et de la transcription textuelle.

 

 

Intervenant(s)

ingénieure de recherche à l'unité de neurosciences cognitives – institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) - commissariat à l'énergie atomique (CEA)

Cassandra POTIER-WATKINS

ingénieure de recherche à l'unité de neurosciences cognitives – institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) - commissariat à l'énergie atomique (CEA)

Fonctions exercées à la date de l'intervention

Téléchargements

Plan de la conférence Neuro-éducation : la pédagogie sur des preuves et non des intuitions ? par Cassandra Potier-Watkins (pdf, 120.51Ko) Téléchargement
Diaporama de la conférence Neuro-éducation : la pédagogie sur des preuves et non des intuitions ? par Cassandra Potier-Watkins (pdf, 993.41Ko) Téléchargement
Podcast de la conférence Fonder la pédagogie sur des preuves et non sur des intuitions par Cassandre Potier-Watkins (31.5Mo) Téléchargement