Les enfants à table : accélérer la transition alimentaire dans les cantines scolaires

Publié le 15 janvier 2020

Elyne Etienne et Alizée Ostrowski, Terra Nova

La loi Egalim votée en 2018 a ciblé particulièrement la restauration collective qui devra atteindre les objectifs suivants : servir des produits de qualité, limiter le gaspillage alimentaire, se passer du plastique, introduire un menu végétarien par semaine et diversifier les sources de protéines.  
Mais pour accélérer cette transition, le think tank considère qu'il est impératif d’avoir une vision globale de l’ensemble des enjeux et des acteurs de l’alimentation, que ce soit à l’échelle des territoires ou à l’échelle plus fine du restaurant scolaire.
Ce rapport propose des pistes pour une refonte profonde du modèle de restauration scolaire. Il préconise notamment de veiller à un approvisionnement plus durable des cantines sans augmenter la facture des repas, de diminuer l’empreinte environnementale des menus sans sacrifier leur qualité gustative ou l’équilibre nutritionnel des enfants, et d’impliquer largement les personnels de cantines qui sont des acteurs clés de cette transition.

Consultez le rapport du think tank Terra Nova sur la restauration scolaire.