Orientation des élèves vers le supérieur

Publié le 02 mars 2020

Cour des comptes ; Journal officiel des 29 février et 1er mars 2020

Dans ce rapport, la Cour des comptes dresse un premier bilan de l'accès à l'enseignement supérieur dans le cadre de la loi Orientation et réussite des étudiants. Elle constate que "la fonction d'orientation dans l'enseignement secondaire reste, malgré de notables progrès, la grande oubliée de cette réforme. La plateforme Parcoursup fonctionne de manière satisfaisante, mais s'expose à des risques qui doivent être impérativement réduits. La procédure d'affectation souffre encore d'un défaut de transparence, seule garante de l'équité. La réussite étudiante, quant à elle, largement financée, fait l'objet d'un manque de suivi qui compromet, in fine, la mesure de son éventuel succès." La cour fait 15 préconisations qui portent sur l'orientation des lycéens, l'affectation des candidats sur Parcoursup et le pilotage des moyens.

Consultez le rapport de la Cour des comptes.

Pour la campagne 2020 d'accès à l'enseignement supérieur, le décret n° 2020-181 modifie et complète les règles de fonctionnement de la procédure nationale de préinscription sur Parcoursup. Il renforce notamment la mise en cohérence de l'organisation de l'inscription administrative avec le calendrier de la plateforme et précise les règles d'anonymisation des dossiers de candidature. Il prévoit également la possibilité de limiter le nombre de vœux et sous-vœux pour les formations spécifiques. Il fixe à 10 % le pourcentage des meilleurs bacheliers de chaque lycée qui bénéficieront d'un accès prioritaire dans les formations de l'enseignement supérieur public.

Consultez :