Parcours et réussite des étudiants étrangers en mobilité internationale

Publié le 02 septembre 2020

En 2018-2019, 358 000 étudiants étrangers étaient inscrits dans l'enseignement supérieur en France métropolitaine et dans les départements et régions d'outre-mer. Ils représentent 13% de l'ensemble des étudiants de l'enseignement supérieur. Près de huit étudiants étrangers sur dix sont inscrits dans l'enseignement supérieur dans le cadre d'une mobilité internationale. Leur nombre a fortement augmenté en cinq ans (+ 19 %).

Cette note d'information souligne également qu'ils s'inscrivent le plus souvent à l'université : c'est le cas pour sept étudiants en mobilité sur dix. Leur part dans l'enseignement privé est en hausse (passant de 12% en 2013 à 17% en 2018).
En 2018-2019, près d'un étudiant étranger en mobilité internationale sur deux est d'origine africaine dont 26 % issus du Maghreb. Les étudiants asiatiques représentent 23 %, suivis des européens (19 % dont 16 % de l'UE) et des américains (9 %). Les académies frontalières accueillent relativement plus de ces étudiants.
Le taux de réussite des étudiants de licence en mobilité internationale est plus important que celui des étudiants français, contrairement au taux de réussite en master.

Consultez la note d'information ESR n° 10 sur les parcours et la réussite des étudiants étrangers en mobilité internationale (juillet 2020).

Source : MESRI