Personnel enseignant : recrutement et parcours

Publié le 27 mai 2020

Ces notes montrent que :

  • la réforme de la formation des enseignants a élevé le niveau d’études nécessaire pour accéder aux concours enseignants. L’ouverture d’un plus grand nombre de postes aux concours et l’organisation de recrutements réservés ont diversifié le profil des lauréats, avec davantage de personnes ayant déjà une expérience professionnelle en tant que contractuel de l’Éducation nationale, ou d’ailleurs. L'âge moyen des nouveaux enseignants du secteur public a ainsi augmenté entre 2008 et 2018 de 3,9 ans dans le second degré et de 2,6 ans dans le premier degré ;
  • la grande majorité des enseignants restent sur des missions d’enseignement entre la rentrée 2017 et la rentrée 2018 tandis que 3 300 enseignants passent de l’enseignement à une activité non enseignante (animation pédagogique, direction d’établissement, inspection, etc.). Une augmentation du nombre de démissions, notamment de la part des enseignants stagiaires, est à souligner (seulement 0,1 % des titulaires qui enseignent depuis au moins cinq ans démissionnent, contre 2,6 % des stagiaires).

Consultez :

Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Note d'information n° 20.16 et n° 20.17