Préparation de l'atelier "De l'analyse des données à un renforcement du pilotage Bac -3/+3"

Publié le 01 février 2022

En quoi le recueil et l’analyse des données induisent une évolution du pilotage du continuum sco-sup ? 
Quels sont "les gestes de pilotage" à renforcer du national aux établissements de formation scolaire et supérieure ?

 

Objectif

Proposer, à partir des données produites des évolutions des gestes de pilotage qui soient à la fois opérationnelles, pragmatiques et innovantes visant à faire évoluer le pilotage du Bac -3/+3 afin de faire mieux réussir les élèves dans l’enseignement supérieur et de leur garantir une meilleure insertion professionnelle.
Ces mesures de pilotage qui influent sur les Parcoursup s’opèrent à toutes les échelles : nationale, académique, départementale et au niveau de l’établissement scolaire ou supérieure.

Éléments de réflexion

  • Les données récentes de la DEPP sur le second degré permettent de constater :
    • un déséquilibre renforcé entre les séries de la voie technologique au détriment de STI2D, STL et ST2S ;
    • des choix de spécialités dans la voie générale qui se stabilisent mais avec des différences très fortes de choix pour les filles et les garçons qui se confirment ;
    • des choix de spécialités très marqués selon l’origine sociale en première, et renforcés dans le domaine scientifique en particulier en terminale.
  • Les données du SIES indiquent que les élèves de terminale 2020-2021, soit la première génération à appliquer le nouveau baccalauréat, ont fait preuve d’une "forte cohérence entre les choix d’enseignements de spécialité (EDS) effectués en terminale et les vœux formulés" sur Parcoursup ;
  • La réforme du LEGT et du BAC induit une chaîne des responsabilités et de pilotage du national, aux académies aux établissements de formation scolaire et supérieure ;
  • Au niveau des EPLE, le pilotage de la réforme conduit à agir sur des leviers, à partir des données recueillies :
    •  endogènes : carte des formations, politique d’orientation, DGH, emploi du temps et services, évaluation des élèves et projet d’évaluation d’établissement, instances de concertation et fonctions particulières (PP et PRE)
    •  exogènes : mise en réseau LEGT, collaboration personnels de direction et d'inspection, partenariat EPLE /EPSCP

Questions inductrices de l’atelier

  • Comment renforcer la chaîne de responsabilités du national au local au niveau du pilotage du continuum Bac -3 /+3 ?
  • Quels sont les principaux gestes de pilotage à consolider dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme du LEGT au niveau de chaque lycée ?
  • Quels types de partenariat et de mesures à développer entre LEGT et EPSCP pour conforter le continuum Bac -3 /+3 ?