Scolarisation des élèves allophones

Publié le 06 janvier 2020

Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Note d'information n° 19.52

Au cours de l’année scolaire 2017-2018, 64 350 jeunes ayant des besoins éducatifs particuliers dans le domaine de l’apprentissage du français langue seconde ont été scolarisés en école élémentaire, en collège ou en lycée.
La proportion des élèves allophones est contrastée selon les territoires. La Guyane, Mayotte, les départements du Bas-Rhin, du Rhône, du Vaucluse, de la Haute-Vienne, des Alpes-Maritimes, du Gard et du Territoire de Belfort comptent le plus d’élèves allophones, en proportion de leurs effectifs scolaires. La note montre aussi que près de 8 allophones nouvellement arrivés sur 10 étaient déjà scolarisés avant leur arrivée en France. Ils intègrent majoritairement une UPE2A ou une UPE2A-NSA (unité pédagogique pour élèves allophones arrivants - non ou peu scolarisés antérieurement).

Consultez la note d'information n° 19.52.