séminaire REP+

Séminaire national des pilotes de REP+ : visite de Madame Nathalie Élimas à l'IH2EF

Publié le 24 septembre 2021

Dans le cadre du séminaire national des pilotes de réseaux d’éducation prioritaire renforcés (REP+) dont la 1ère session se tenait du 22 au 24 septembre 2021 à l'IH2EF, Madame Nathalie Élimas, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de l'Éducation prioritaire, est intervenue auprès des pilotes de ces réseaux qui ne s'étaient pas réunis depuis 5 ans, avec l'objectif de donner une nouvelle impulsion au pilotage pédagogique des REP+.

La politique d’éducation prioritaire fait actuellement l’objet d’une dynamique particulière portée par Madame Nathalie Élimas, secrétaire d’état en charge de l’éducation prioritaire. Pour accompagner cette mobilisation des cadres, un séminaire de formation des pilotes REP+, organisé conjointement par la DGESCO et l’IH2EF, se déroule en 4 sessions, à compter du 22 septembre jusqu'au 8 octobre, à Poitiers.

Le séminaire REP+

Le séminaire de formation des pilotes REP+ doit être l’occasion de faire remonter les initiatives du terrain, mais aussi, à l’appui de l’expertise de ces professionnels, de mettre à jour le référentiel de l’éducation prioritaire.

Le séminaire s’adresse aux trinômes qui pilotent les REP+ :

  • les chefs d’établissement,
  • les têtes de réseaux,
  • les IEN qui pilotent au moins un réseau d’éducation prioritaire et les IA-IPR référents d’un réseau, soit environ 990 personnes.

Le programme se déroule en quatre sessions à l’IH2EF. Il s'articule autour de conférences (sur la pédagogie, le travail collectif, l’apprentissage des élèves, la parentalité et les politiques sociales) et d’ateliers de travail sur des points plus spécifiques.

consulter les programmes



Le séminaire doit donner une nouvelle impulsion à l’éducation prioritaire en mobilisant l’ensemble des cadres qui travaillent en REP+.

Deux enjeux forts :

  1. donner une nouvelle impulsion à l’éducation prioritaire en mobilisant l’ensemble des cadres qui travaillent en REP+ ;
  2. affiner l’état des lieux de la mise en œuvre du référentiel de l’éducation prioritaire.