L’intelligence artificielle en éducation : un aperçu des possibilités et des enjeux

Publié le 19 novembre 2020

Cette étude, réalisée par le Conseil supérieur de l’éducation (CSE) du Québec dans le cadre des travaux préparatoires du rapport sur l'état et les besoins en éducation 2018-2020, propose une réflexion sur les enjeux sociaux et éthiques, les possibilités de l’intelligence artificielle en éducation ainsi que les défis qu’elle invite à relever.

Les chercheurs soulignent que l'IA peut contribuer à atteindre les 3 objectifs suivants en éducation :

  • décharger les enseignants de tâches répétitives, leur permettant de se concentrer sur leur rôle de conseiller, guide et d'accompagnateur ;
  • adapter en temps réel l'enseignement aux capacités, au niveau et aux besoins des élèves ;
  • permettre un suivi personnalisé des élèves en repérant et palliant les difficultés rencontrées.

Comme l'IA se développe à partir de données recueillies, le CSE pointent les dérives possibles de son usage en éducation. La conception des algorithmes, des données incomplètes ou inexactes sont en effet susceptibles d'induire un "catalogage" des élèves, une uniformisation des parcours ou une standardisation de l'évaluation des apprentissages. Les biais conscients ou inconscients peuvent également être renforcés et ainsi accroître les inégalités, la discrimination ou les préjugés.
Le CSE fait des recommandations pour s’assurer que les systèmes et programmes issus de l’intelligence artificielle respectent les droits de la personne et anticipent les éventuelles dérives. Ces recommandations s'adressent :

  • aux programmeurs qui doivent d’abord penser à la personne en s’assurant que toute décision prise par le système respectera ses droits ;
  • aux apprenants qui doivent avoir l’occasion de développer leur littératie numérique afin de bien saisir les divers enjeux de l’intelligence artificielle ;
  • aux enseignants qui ont la responsabilité d'agir comme des guides afin que chaque situation-problème soit abordée sous des angles multiples (déontologiques, utilité, valeurs). Le personnel enseignant doit aussi approfondir sa compréhension de l’IA et de ses enjeux avant et pendant son introduction en classe, notamment en matière d’éthique.

Consultez l'étude d'Hélène Gaudreau et de Marie-Michèle Lemieux sur l'intelligence artificielle en éducation (novembre 2020).


Source : CSE Québec