Les ressources des journées d'études Bac -3/+3

Mis à jour le 24 août 2021

Les journées d'études Bac-3/+3 : l’IH2EF lance une réflexion nationale commune aux côtés des acteurs du pilotage de l’enseignement scolaire et de l’enseignement supérieur.
Les webinaires réalisés au cours de ces journées sont à votre disposition au fur et à mesure de leur diffusion sur cette page.

Les fonctions des intervenants sont celles exercées au moment de leur intervention

Comparaison internationale

Webinaire du 16 février 2021

Nicolas Charles, maître de conférences à,l'université de Bordeaux, propose d’élargir le regard en interrogeant cette idée de "continuum bac-3/+3". Au travers d’exemples et de situations de pays proches, son propos est d’examiner en quoi les pilotages et les cadrages institutionnels influent sur les pratiques des acteurs de l’accompagnement.
"La comparaison internationale permet d'interroger cette idée très française de  "continuum bac-3/+3". En prenant le cas de la Suède et de l'Angleterre, Nicolas Charles déconstruit les soubassements de cette idée et réfléchit sur la base d'exemples pratiques (année de césure par exemple) à ce que ce cadrage institutionnel et normatif produit sur les pratiques des acteurs de l'accompagnement et sur les expériences des jeunes in fine.

>> Télécharger la version audio

 

Le "continuum bac -3/+3" : quelques réflexions à partir de la comparaison internationale

durée : 01 h 29 min 24 sec

Ascenseur social

Webinaire du 18 mars 2021

Anne Ribaud, vice-présidente à l’orientation et à l’insertion en charge de l’égalité des chances à Aix-Marseille université nous présente le projet "Ascenseur social". Ce projet construit avec l’association forte du rectorat, des IA-IPR et de la faculté des sciences d'AMU vise l’accompagnement des publics issus des quartiers politiques de la ville jusqu’à leur prise d’autonomie et leur réussite en L1. Constitué en cordées de la réussite, le projet mobilise les enseignants chercheurs, les enseignants de lycées et leurs corps d’inspection autour d’un accompagnement serré des élèves puis des étudiants. Cet accompagnement est axé sur l'orientation active en lycée et se centre à l'université  sur de la méthodologie de travail universitaire et sur l'accompagnement à la réussite réalisé par des enseignants du secondaire. L'objectif est de construire des stratégies individuelles et collectives gagnantes pour étayer les faiblesses. Un seul critère d’évaluation : passer de 18 % de réussite à 40 % : Objectif atteint !

 

 

Présentation du projet Ascenseur social

 durée : 54 min 35 sec

 Projet CMQ

Webinaire du 19 mars 2021

Laurent Renaux, directeur de l'Association Campus d'excellence Industrie du futur-Sud présente le Campus qui participe au développement des métiers d’avenir dans la filière d’excellence “Industrie du futur”.
Le Campus a pour missions :

  • la valorisation des métiers ;
  • le développement des partenariats école-entreprise ;
  • l’élévation du niveau de qualification et de compétences ;
  • la construction d’une offre de formation cohérente ;
  • la diffusion de pratiques pédagogiques innovantes ;
  • la professionnalisation des formateurs et l’accompagnement ;
  • le développement d’infrastructures pédagogiques adaptées, partagés ;
  • la création de partenariats à l’échelle européenne et internationale enseignants en réponse aux sollicitations notamment des entreprises.

 

 

 

Présentation du Campus des métiers et qualifications d'excellence
Industrie du futur-Sud

durée : 46 min 15 sec

MasterClass

MasterClass du 19 mars 2021

Alain Boissinot, ancien directeur de l'enseignement scolaire, ancien recteur d'académie, ancien président du Conseil supérieur des programmes présente la MasterClass. Jean-Michel Catin, journaliste et blogueur anime cette intervention.

Celle-ci a permis d’approfondir avec brio les dimensions translationnelles du continuum en proposant les traductions utiles aux deux mondes (scolaire et supérieur); pour mieux se connaître et nous placer en situation d’agir pour améliorer le continuum Bac-3/+3. Ce fut aussi l’occasion de tracer quelques pistes d’évolutions souhaitables et d’engager les participants dans des réflexions fertiles et préparatoires aux échanges qui seront proposés dans le cadre des ateliers des journées d’études Bac-3/+3

 

La MasterClass

durée : 01 h 21 min 56 sec

Projet Panorama

Webinaire du 25 mars 2021

Présentation du projet PANORAMA - Aix-Marseille Université par Anne Ribaud, vice-présidente à l’orientation et à l’insertion en charge de l’égalité des chances à Aix-Marseille université et Michel Muller, inspecteur de l'éducation nationale chargé de l'information et l'orientation, adjoint du DRAIO de la région académique Provence-Alpes-Côte d’Azur.

PANORAMA propose une réponse systémique aux besoins des lycéens et de leurs familles. 6 actions visent à leur fournir un accompagnement humain, concret et diversifié pour faciliter et éclairer leur orientation vers l’enseignement supérieur :

  1. l’information sur les possibles (information de proximité et ressources numériques adaptées aux usages des jeunes) ;
  2. l’accompagnement et le soutien dans la réflexion (dispositifs de mentorat étudiant et ateliers de développement des capacités à s'orienter) ;
  3. la projection dans le futur (immersion dans le supérieur et en entreprise).

 

 

 

Le projet PANORAMA

durée : 53 min 05 sec

Projet ACORDA

Webinaire du 8 avril 2021

Le projet ACORDA, porté par l’université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées et lauréat de l’appel à projets PIA  "Territoires d'innovation pédagogique", est présenté par :

  • Claude Marange, professeur à l'INSA de Toulouse, directeur du département formation et vie étudiante de l'université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées
  • Malvina Ezzabdi, responsable mission Information, Orientation, Insertion professionnelle - Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées
  • Barbara Rieffly, chargée de projet PIA3 ACORDA - mission Information, Orientation, Insertion professionnelle - Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

Ce projet a pour ambition de favoriser l’orientation des élèves vers les études supérieures en fédérant l’écosystème des acteurs autour d’une démarche d’orientation progressive et co-construite pour favoriser l’accompagnement de l’élève dans un continuum Bac-3/+3. Basé sur les caractéristiques territoriales de l’académie de Toulouse, Acorda s’appuie sur trois objectifs :

  1. former des accompagnateurs relais dans la proximité ;
  2. favoriser la projection vers l’enseignement supérieur pour les lycéens et lutter contre les déterminismes ;
  3. construire des outils supports.

Cette intervention présente les ambitions, les objectifs, les parties prenantes et les actions de ce dispositif territorial pour l’orientation vers les études supérieures, puis se concentre sur ses modalités de gouvernance, de pilotage, de structuration et d’évaluation.

 

 

 

 

Le projet ACORDA

durée : 49 min 01 sec 

PROJET BRIO

Webinaire du 15 avril 2021

Cécile Lecomte, vice-Présidente Orientation Réussite Etudiante, directrice de BRIO et présidente de la COURROIE nous présente BRIO : un projet fortement intégré avec une double échelle de pilotage académique et territorial. BRIO bénéficie d’un appui important de la recherche (psychologie de l’orientation, sciences de l’éducation, intelligence artificielle) et d’un partenariat Onisep.
Ses objectifs :

  1. Développer les compétences à s’orienter chez les élèves et étudiants => faciliter la projection dans un parcours d’études ;
  2. Renforcer la diffusion de l’information partout sur le territoire => faciliter l’orientation et l’accès aux formations supérieures en Bretagne ;
  3. Améliorer la coordination territoriale des dispositifs d’orientation et les adapter aux besoins et usages actuels.

 

 


Le projet BRIO

 durée : 44 min 59 sec

Compétences à s’orienter dans le SUP

Webinaire du 6 mai 2021

Laurent Sovet, maître de conférences en psychologie différentielle au Laboratoire de Psychologie et d'Ergonomie Appliquées à l’université de Paris, responsable de l’UE Orientation Active et chargé de mission « Orientation Réussite Étudiante » à l’Institut de Psychologie de l’université de Paris nous explique pourquoi les compétences à s’orienter deviennent un enjeu majeur dans les politiques éducatives pour permettre à chaque individu de construire son parcours de façon autonome, active et éclairée tout au long de sa vie (Canzittu & Carosin, 2019 ; European Lifelong Guidance Policy Network, 2015 ; Sovet, Zenasni, & Guegan, 2021). L’élaboration d’un référentiel des compétences à s’orienter peut constituer un élément d’appui pour structurer les pratiques d’éducation à l’orientation et répondre à ces objectifs d’apprentissage. Cette intervention vise à présenter les principales étapes d’une recherche-action menée entre 2017 et 2021 pour concevoir un référentiel des compétences à s’orienter et à le transposer dans la mise en œuvre d’un programme d’éducation à l’orientation destiné à des étudiants en première année dans l’enseignement supérieur.

 

 


S'orienter dans le SUP

Durée : 01h 00 min 48 sec

Synthèse

Les 3 jours de réflexion

Les journées d'études ont réunion 125 participants et 70 membres actifs sur l'ensemble des séquences. Ces cadres et pilotes, représentants territoriaux et institutionnels de l'enseignement scolaire et supérieur et des métiers d'interface ont proposé des pistes pour un pilotage d'échelle sur trois dimensions thématiques :

  • pilotage de l'offre de formation comme cadre d'évolution des parcours ;
  • pilotage des processus d'accompagnement ;
  • pilotage de la compréhension des réformes.

Cliquer sur l'image pour télécharger la synthèse

Conférence conclusive

Jean Pralong est chercheur en Sciences de gestion à l’École de Management de Rouen. Il est intervenu en conférence conclusive des Journées d’études Bac -3/+3. Jean Pralong développe l’idée que des croyances sont inefficaces pour le pilotage (celles qui empruntent prioritairement au déterminisme ou à l’arbitraire) et qu’à l’inverse d’autres sont efficaces pour le pilotage et la construction des compétences à s’orienter. Jean Pralong en distingue trois :

  • la croyance dans le fait que le marché du travail est rationnel : le croire permet d’avancer, de faire un pas en avant, de vivre une expérience et d’avoir une réflexivité sur l’expérience vécue ;
  • la croyance que l’on peut y arriver : pour développer par exemple sa confiance et sa capacité d’engagement dans des filières sélectives ;
  • le rejet de la croyance au projet vocationnel : la vocation évoque le "don" dont on disposerait à la naissance et qu’il conviendrait d’identifier pour avancer.

Le projet vocationnel étouffe la dynamique de projet et peut enfermer dans des projets fixistes et sans pédagogie. À l’inverse, les personnes qui ne croient pas à la vocation travaillent par essais et erreurs, vivent des expériences en cherchant à optimiser les intérêts perçus.

Consulter la conférence