bannière cycle des auditeurs 22-23

Dans les coulisses du cycle des auditeurs - Guadeloupe, session #3

Publié le 12 décembre 2022

Mise en œuvre de la continuité pédagogique et réduction de la fracture numérique : observation d'un territoire numérique éducatif.
Du 21 au 25 novembre 2022, les auditeurs ont vécu une semaine d'immersion en Guadeloupe. Ce séjour d'étude au sein de ce département d’outre-mer a été l’occasion de découvrir un territoire archipélagique spécifique, où la formation revêt un enjeu tout particulier : dans un contexte socialement difficile, avec une exposition à tous les risques majeurs, le rectorat, en partenariat avec tous les acteurs concernés par le système éducatif, a souhaité s’emparer du dispositif Territoires Numériques Educatifs* (TNE) pour améliorer une continuité pédagogique souvent menacée et contribuer à réduire une fracture numérique manifeste.


Le programme TNE-D repose sur les quatre axes suivants :

  1. s’adapter au territoire ;
  2. former et accompagner ;
  3. équiper ;
  4. outiller.

Il prend appui sur les établissements volontaires engagés dans le dispositif local IDEAS (Identifier les établissements scolaires, Diagnostiquer, s’Engager, Accompagner, Suivre), pour favoriser la réussite éducative et réduire l’écart avec la métropole.

Constats des premiers enseignements tirés des observations menées dans l’académie archipélagique de Guadeloupe

  • Le TNE-D Guadeloupe apparaît comme une opportunité pour assurer la continuité pédagogique et réduire la fracture numérique dans la région académique : il est en phase de lancement et fait suite à une réflexion d’ampleur initiée et pilotée par le rectorat, avec une préoccupation majeure de réussite éducative, de construction d’une citoyenneté numérique pour les générations futures, associant les parents comme des acteurs essentiels du système éducatif.
  • En fonction du degré d’engagement des collectivités, l’équipement numérique est plus ou moins complet et diversifié. Certains enseignants font preuve d’inventivité, d’un engagement considérable, mobilisant leurs ressources personnelles : pour que le dispositif TNE tienne ses promesses, il semble indispensable qu’une formation et un accompagnement de tous les enseignants sur la thématique de la formation au et par le numérique soient déployés sur l’ensemble du territoire.
  • Les enseignants considèrent que les élèves sont plus motivés et davantage acteurs avec l’utilisation du numérique en classe. L’observation de différentes séances de cours a toutefois montré que l’utilisation du numérique reste encore trop axée sur la maîtrise des outils alors qu'il s'agit d'un levier pour l’amélioration des acquisitions des apprentissages.
  • L’Environnement Numérique de Travail (ENT) est mis à disposition des établissements par l’académie et les collectivités territoriales. Il est apparu de profondes disparités entre les communes, aboutissant à des niveaux d’équipements très hétérogènes dans les établissements scolaires, susceptibles d’accentuer les inégalités sociales.

Quels enseignements tirer de l'expérimentation pour la continuité pédagogique ?

  • L’archipel guadeloupéen est confronté à des difficultés diverses (conflits sociaux, risques majeurs, accès internet hétérogène, etc.) qui amènent l’académie à penser une continuité pédagogique plus explicite : le dispositif TNE a ainsi vocation à maintenir un lien entre l’élève et l’enseignant, sous réserve qu’il permette de rétablir un accès pour tous aux équipements et aux usages des outils numériques.
  • Les échanges avec les parents ont permis de constater que la continuité pédagogique ne peut devenir une réalité que s'ils sont eux-mêmes outillés, accompagnés et associés aux dispositifs mis en place par les établissements scolaires
  • Le sujet de la prise en compte du bilinguisme (en particulier à St-Martin) et de l’"invention" de méthodes adaptées aux élèves et parents allophones est déterminante pour la réussite de cette continuité pédagogique.

Fracture et dissonance numérique

  • Les entretiens ont mis en évidence la réalité de cette dissonance numérique, et de la nécessité d’accompagner les pratiques numériques tant des élèves que des familles : tous privilégient le recours à des outils non RGPD ("Whatsapp", etc.), considérés comme plus faciles d’utilisation par rapport aux outils proposés par l’ENT (tchat, espaces collaboratifs, etc.).
  • Les élèves devraient par conséquent bénéficier de formations numériques adaptées pour devenir des "citoyens numériques", aux pratiques éthiques, responsables et sans risque.
  • Les parents reconnaissent l’intérêt du numérique en classe mais ont confié leur grande inquiétude sur les dangers d’internet et demandent à l’école de les sensibiliser, ainsi que leurs enfants, sur ce point de vigilance.

Quels axes de travail émergent ? Quelle stratégie de déploiement ?

  • L’accompagnement et la formation des enseignants pour un enseignement explicite du numérique, et d’un numérique au service des apprentissages : des parcours de formations proposés par la DRANE et le Réseau Canopé sont en cours de déploiement.
  • Des formations au et par le numérique dès le primaire pour les parents et les élèves, avec une attention particulière portée aux parents et la mise en place d’un parcours E-parentalité.
  • Équipement numérique renforcé des établissements scolaires et "mise à niveau" pour les établissements les moins bien dotés, dans le cadre d’une co-construction avec la collectivité, en fonction des usages souhaités par l’établissement.
  • Mise en place de "tiers-lieux" et accès aux salles informatiques des établissements scolaires et/ou des mairies pour accueillir élèves et parents non équipés.

Le TNE devrait ainsi, en procurant équipement, formation et accompagnement, contribuer à réduire la fracture numérique et renforcer la cohésion sociale des territoires.
La "réussite" à venir du dispositif semble conditionnée à une coopération opérationnelle accrue des acteurs, et notamment à un engagement renforcé des collectivités, ainsi qu’à un partenariat renouvelé entre enseignants et parents, "co-acteurs" de la réussite éducative.

"A pa jwet ka touné, sé van" ("ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent") : il faut savoir s'adapter, rappelle ce proverbe traditionnel guadeloupéen !


Article réalisé par :
- Hadidja Mbae, IA-IPR de SVT académie de Mayotte ;
- Anne RIZAND Anne, directrice de l’Institut national de formation des personnels du ministère de l'Agriculture.
 

Le cycle des auditeurs 2022-2023

 

* Le TNE est un dispositif d’expérimentation numérique, lancé par le MENJ et le SGPI et mis en œuvre par la Banque des Territoires avec les collectivités partenaires, en association avec le Réseau Canopé et le GIP Trousse à Projets.