Comment penser le pilotage académique de l'évaluation et du suivi des acquis de l'élève ?

Publié le 08 février 2018

Sommaire

Un an après la mise en place du livret scolaire unique (LSU), des cycles et des nouveaux programmes, ce second séminaire doit être l'occasion d'un premier bilan. Il sera un temps fort pour dégager des pistes d'accompagnement des cadres dans la formation et le pilotage des équipes. Il sera l'occasion d'identifier les enjeux du "positionnement" du niveau de l'élève et de mettre en œuvre son opérationnalisation dans les disciplines et pour les équipes. Comment penser la restitution des acquis dans le cadre des bilans périodiques et des bilans de fin de cycle afin d'éviter les distorsions avec les notes obtenues au brevet ? Comment rendre lisibles, auprès de tous, les choix opérés, en particulier quand cela demeure un impensé du travail collectif ainsi que favoriser l'autorégulation pour faire du suivi des acquis une source d'apprentissages. Cette conférence a été enregistrée à l'IH2EF lors d'un séminaire co-organisé avec la  DGESCO  sur l'évaluation des acquis des élèves, les 7 et 8 février 2018.

L'évaluation est au cœur de la question pédagogique, tant pour les adultes qui accompagnent la formation des élèves, que pour les élèves eux-mêmes. Trop longtemps et traditionnellement perçue comme une sanction, elle doit désormais être considérée comme un outil principal de communication de ce que les élèves savent, savent faire ou au contraire ne savent pas encore. Cette évaluation doit permettre que chaque élève bénéficie d'un retour individualisé sur son degré d'acquisition des attendus. Les parents d'élèves sont également informés des résultats de leur enfant et de l'intérêt des informations que cette évaluation donne à l'enseignant pour mieux soutenir les apprentissages de chacun. Les élèves, pour qui des difficultés seront repérées par les évaluations, seront incités à profiter des dispositifs d'aide dont "Devoirs faits". 

Cette évaluation doit aussi permettre aux équipes pédagogiques de disposer d'un panorama de certaines compétences et connaissances de chaque élève et favoriser l'élaboration de dispositifs pédagogiques adaptés au plus près des besoins de chacun. Enfin, elle permet également d'accompagner le pilotage pédagogique dans les établissements et dans le cadre de la continuité école/collège.

Intervenant(s)

inspectrice générale de l'éducation nationale

Brigitte Hazard

Brigitte HAZARD

inspectrice générale de l'éducation nationale

Fonctions exercées à la date de l'intervention

Inspecteur d'académie - inspecteur pédagogique régional

Bruno Forestier

Bruno FORESTIER

Inspecteur d'académie - inspecteur pédagogique régional

Fonctions exercées à la date de l'intervention

Inspecteur d'académie - inspecteur pédagogique régional

Alain Nevado

Alain NEVADO

Inspecteur d'académie - inspecteur pédagogique régional

Fonctions exercées à la date de l'intervention

Inspecteur de l'éducation nationale - Enseignement général

Jean-Hugues Brondin

Jean-Hugues BRONDIN

Inspecteur de l'éducation nationale - Enseignement général

Fonctions exercées à la date de l'intervention

Inspecteur d'académie - inspecteur pédagogique régional

Jean-Marc Simon

Jean-Marc SIMON

Inspecteur d'académie - inspecteur pédagogique régional

Fonctions exercées à la date de l'intervention

Principal de collège

Jean-Pascal Rivano

Jean-Pascal RIVANO

Principal de collège

Fonctions exercées à la date de l'intervention